Anxiété

Comme vous l’a dit Manon (ici), on lance une nouvelle rubrique. Dans cette rubrique on va parler de choses un peu plus sérieuses, de sujets qu’on a tous plus ou moins rencontré.

Pour cette première, je vais vous parler de l’anxiété car ça touche pas mal de personnes, et surtout les ados. J’ai divisé cet article en 4 parties, une intro (pour bien comprendre la démarche), je vous explique ensuite mon stress (pour vous montrer que vous n’êtes pas seul et comment ça marche dans notre petit cerveau en situation de stress), ensuite qu’elles en sont les conséquences et pour finir, les solutions.

I) Intro :

Je sais que ce n’est pas le genre de sujet habituel, mais je me suis dit que ce blog est lu par des gens, des gens normaux qui ont la plupart les mêmes problèmes que moi. Qui ont peut être eux aussi de l’anxiété ou un stress permanent.Puis après tout, ce blog est aussi lifestyle et c’est parfois important d’aborder certains sujets qui nous tiennent à cœur.

Cet article est fait pour vous montré que vous n’êtes pas seul à souffrir de ceci, et que certes il n’y a pas de solution radicale mais on peut tout de même l’améliorée.

-Pourquoi balancer toutes mes peurs sur internet ?

Je pense qu’il est important d’en parler, juste pour vider son sac et espérer du soutien. Cela fait la plupart du temps du bien d’entendre quelqu’un nous rassurez mais personnellement, je ne me vois pas parler de ça à certaines de mes amies qui n’ont aucune anxiété. Le faire comme ceci, par écrit et anonymement donne je dirais … plus de confiance ? Le fait que personne ne puisse vous juger en direct ou encore savoir qui écrit cet article.

II) Mon stress :

Pour vous situez, je suis quelqu’un de trèèèèèèès stressée même si personne ne peut le percevoir. Je garde tout pour moi. Je pense que personne de mon entourage ne sais à quel point je stress. J’en ai seulement parlé à Manon, une seule fois qui elle aussi m’avait parlé de ses craintes. Comme je lui ai dit, rien que d’acheter une baguette de pain me stresse (Oui, Oui) car, dans le petit cerveau que je possède des milliers de questions se promènent. Que des choses insignifiantes mais qui pour moi font toutes la différences.

J’ai parfois des questions plus intéressantes qui me traverse l’esprit par rapport à des choses plus importantes mais la plupart du temps je me focalise sur un détail pour ne pas penser au reste. Par exemple, lors d’un concert de guitare, j’étais extrêmement stressée, je transpirais et ne cessez de me dire que ça allait tourner à la catastrophe mais je me suis focalisée sur l’espace qu’il y avait entre ma guitare et le micro.  Ça me permet de passer à côté du réel problème : La foule.

J’ai aussi longtemps fait parti de ces personnes qui stressent pour un test ou un exam, ce n’est plus le cas mais « l’école » reste une grande source d’anxiété pour moi.

III) Les conséquences :

Comme vous pouvez le voir, la plupart des questions que l’on se pose commence par Et si, cela signifie donc que c’est une hypothèse et que ça risque de ne jamais arriver.

À cause de ces hypothèses, on se prive parfois de certaines choses ou de certaines situations juste parce qu’on a peur et qu’on se pose trop de questions, beaucoup trop de questions.Je suis sur qu’on regrette tous à un moment ou à un autre d’avoir dit Non à une proposition. Rester devant notre ordinateur au lieu de vivre parfois quelque chose qui sort de l’ordinaire, juste parce qu’on a peur de certains détails.

Et ça, beaucoup de gens ne comprennent pas et prennent  ça pour des caprices ou encore un tout simple refus. C’est difficile de comprendre tant qu’on ne le vit pas.

Pendant des années j’ai aussi « cessé d’être moi-même » car j’avais peur du regard des autres et de ce qu’ils pouvaient penser. J’essayais de me fondre dans la masse pour évité que l’on me remarque et supporté le stress des regards posés sur moi.Je porte aujourd’hui un jean taille haute. Ceci était impossible pour moi il y a encore deux ans. Insignifiant ? Pas pour moi. Toutes les questions que je me posais sur ce que pouvaient penser les gens, faisaient que finalement je ne portait pas ce que je voulais.

III) Solutions :

Comme je vous l’ai dit plus haut, il n’y a pas de solution radicale mais je pense qu’on est tous capable à notre manière d’améliorer cette anxiété.

Dans certaines situations, certaines personnes insistent ou posent des milliers de questions si vous dites non par peur. N’hésitez surtout pas à leur demandé de partir ou de vous même quitter la discussion. Autant le dire clairement (mais gentiment).Si vous stressez pour un oral, un examen ou ce genre de chose, il y a plusieurs façon de le gérer. Premièrement, si vous avez bien bossé, il y a moins de chance de stressé. Ensuite, nous sommes tous différents, certains pleurs, d’autres rient.

Personnellement, je ris, c’est peut être étrange lorsqu’on est stressé mais c’est nerveux. On a tous nos moyens d’extérioriser. Pour ceux qui rient, comme moi, il faut voir des gens, parler avec ses amis et rigoler pour une vraie raison (Parce que rire tout seul c’est pas le top) , cela permet de penser à autre choses et de décompresser.

Pour ceux qui ont besoin de se retrouver seul, la musique aide plutôt bien. Se concentrer sur les paroles, le rythmes ou encore les accords de la guitare permet encore une fois de penser à autre chose et de parfois redonner la pêche (si musique énergique).Et surtout, respirez bien et regardez la situation d’une vision extérieur, parfois on se rend nous même compte que la situation est ridicule.

Donc voilà pour le premier article de cet série, n’hésitez pas à donner des sujets pour en parler.

J’espère que ça vous a aidé !

Bisous, Alex 

 

Publicités

3 réflexions sur “Anxiété

  1. De temps en temps ce genre d’articles fait énormément de bien et permet de montrer que les personnes qui se cachent derrière ces mots, sont comme tout le monde et pas superficiels ! J’attends avec impatience vos prochains articles beauté !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s